L’insémination intra utérine (IIU)

L’IIU est une technique simple et indolore qui consiste à introduire à l’aide d’un cathéter, les spermatozoïdes dans le tractus génital féminin au niveau de la cavité utérine.
L’objectif est de favoriser la fécondation in vivo en rapprochant simplement les gamètes de l’ampoule tubaire, site physiologique de leur rencontre.
Elle est réservée aux couples dont la femme a des trompes perméables.

Bilan préalable du couple

L’indication de l’IIU est posée après un bilan complet de chaque membre du couple :

Pour la femme

  • Un bilan hormonal
  • Une échographie pelvienne
  • Une hystérosalpingographie pour vérifier la perméabilité tubaire
  • +/- une cœlioscopie
  • +/- une hystéroscopie
  • Des sérologies

Pour l’homme

  • Un spermogramme
  • Un test de migration survie
  • Une spermoculture
  • Des sérologies

Les indications d’IIU

Les indications d’IIU les plus fréquentes sont :

  • Facteur cervical : insuffisance qualitative/quantitative de la glaire
  • Facteur masculin : oligo-asthéno-tératozoospermie
  • Insémination artificielle avec sperme de donneur
  • Infertilités immunologiques (présence d’anticorps anti-spermatozoïdes dans le sperme)
  • Infertilités inexpliquées après échec d’induction simple de l’ovulation
  • Indication sexologique (vaginisme, impuissance, anéjaculation intra-cervicale)
  • Indication anatomique (hypospadias, paraplégique, éjaculation rétrograde)
  • Risque viral

La technique d’insémination intra-utérine

Principe :

L’ovulation de la femme est optimisée grâce à un traitement de stimulation de l’ovulation ovarienne (injection quotidienne de gonadotrophine à partir du 3ième ou 4ième jour du cycle menstruel). La surveillance de la croissance des follicules est assurée par un « monitorage » reposant sur des dosages hormonaux et des échographies ovariennes. Lorsque la taille d’un ou de deux follicules est jugée optimale, l’ovulation est déclenchée par une injection intramusculaire d’hCG.

L’IIU doit être pratiquée 36H après l’injection d’hCG pour que les chances de fécondation soient maximales.

Le déclenchement par l’injection d’hCG se fait vers le 12 ième jour du cycle soit après 8 à 9 jours de traitement stimulant l’ovulation.

La préparation de sperme au laboratoire :

Le recueil de sperme par masturbation se fait le jour même de l’insémination au laboratoire.
Une abstinence sexuelle entre 2 et 5 jours est recommandée.
Le sperme est déposé sur un gradient pour sélectionner les spermatozoïdes les plus mobiles et améliorer leur mobilité. Cette procédure prend 1H30 à 2H.
L’objectif du biologiste est d’obtenir une préparation contenant entre 1 et 10 millions de spermatozoïdes mobiles progressifs.
La préparation de spermatozoïdes est montée dans un cathéter remis au couple, qui se rendra ensuite au cabinet du gynécologue prescripteur.
L’insémination intra-utérine est un geste indolore, pratiqué à l’aide du cathéter qui est introduit dans la cavité utérine.
Le test de grossesse est effectué en moyenne 20 jours après l’insémination.

Les résultats de l’IIU

Les résultats dépendent de plusieurs facteurs dont l’âge, la qualité du sperme, l’indication, la stimulation ovarienne…
Les chances d’obtention d’une grossesse clinques sont de l’ordre de 7 à 15% par cycle.
Les meilleurs résultats sont obtenus dans les stérilités cervicales (15%) et les stérilités inexpliquées (13%). En revanche, les résultats sont plus faibles dans les indications masculines (5%).
La sécurité sociale prend en charge 6 inséminations.
Il est cependant important de réévaluer la technique après 3 échecs d’IIU et de se questionner sur l’intérêt de passer en fécondation in vitro.

Autres articles susceptibles de vous intéresser

Analyse de la fertilité

Le Laboratoire de spermiologie contribue au diagnostic biologique de l’infertilité, attribuée à des facteurs masculins dans environ la moitié des cas, en amont de la procréation médicalement assistée à la demande des gynécologues, urologues-andrologues, endocrinologues et autres professionnels de santé. L’analyse de la fertilité est rendue nécessaire pour connaître les raisons de l’infertilité d’un couple.…
Read more

Procréation Médicalement Assistée

La PMA ( Procréation Médicalement Assistée ) , encore appelée AMP ( Assistance Médicale à la Procréation ) est un ensemble de pratiques cliniques et biologiques où la médecine intervient plus ou moins directement dans la procréation, permettant à des couples infertiles d’avoir un enfant. Sur les plans technique et éthiques, le centre d’AMP de…
Read more

Réaliser votre spermogramme

Chez l’homme, le test de base consiste en un spermogramme analysant les trois paramètres principaux que sont le nombre de spermatozoïdes, leur mobilité ainsi que leur forme (morphologie). Les paramètres macroscopiques sont évalués dans un premier temps : Le volume du sperme est mesuré. Le pH (acidité) doit être supérieur à 7.2 pour être considéré comme normal. La viscosité…
Read more

Spermiologie et spermogramme

Dans le domaine de la biologie médicale  la spermiologie représente une spécialité à part entière, qui a pour but d’étudier la quantité et la qualité du sperme et donc des spermatozoïdes. Cette discipline s’intéresse aux caractéristiques de l’éjaculat en tant que contribuant à la fécondation. L’activité de cette unité se concentre sur l’étude du sperme…
Read more